Le racontage : un fil rouge pour un passage d’expérience

Impossible de conceptualiser le racontage autrement qu’en lisant tel album dans telle situation… C’était le 29 septembre en salle L au troisième étage du 46, rue Saint-Jacques avec presque quarante étudiants… et voilà que je reprends l’album de Rascal/Joos dont on peut lire une lecture ici : https://littecol.hypotheses.org/448.

Rythmes du racontage chez Tomi Ungerer

Ce billet a été rédigé par Sun Nyeo KIM, doctorante, et Serge Martin, professeur à Sorbonne nouvelle Paris 3. Une théorie critique du langage, qui retravaille le rythme non plus comme alternance métrique, mais comme l’organisation du sens en mouvement, l’historicité du sens, dans le discours comme activité des sujets, passe par une critique de … Continuer la lecture de Rythmes du racontage chez Tomi Ungerer

François Place : archéologie et cartographie dans et par le racontage

Arrivé depuis peu, et tout à fait ignorant des langues de l’Orient, Marco Polo ne pouvait s’exprimer autrement qu’en sortant des objets de ses valises : tambours, poissons salés, colliers de dents de phacochères, et les montrant par des gestes, des sauts, des cris d’émerveillement ou d’horreur, ou bien en imitant l’aboiement du chacal et le … Continuer la lecture de François Place : archéologie et cartographie dans et par le racontage

Sur les traces de la grande panthère noire : rythmes du racontage

La Grande Panthère noire : rythme de l’album, rythme du racontage Je prends La Grande panthère noire[1] (Butel, François, 1968) pour tenter de montrer comment cet album emporte. Il est vrai que dynamisme et statisme semblent alterner : la panthère qui crève la première page puis, repue, nous regarde sur la deuxième répète cette sortie de … Continuer la lecture de Sur les traces de la grande panthère noire : rythmes du racontage

« Le Conteur » de Walter Benjamin : les 19 pièces d’un manifeste du racontage

Walter Benjamin, « Le Conteur. Réflexions sur l’oeuvre de Nicolas Leskov » traduit par Pierre Rusch (Oeuvres III, Paris, Gallimard, 2000, p. 114-151) On trouvera ci-dessous les 19 « chapitres » du texte de Benjamin résumés par un titre, le tout organisé en six parties pour constituer ce que j’appelle une anthropologie poétique du racontage. On peut retrouver une … Continuer la lecture de « Le Conteur » de Walter Benjamin : les 19 pièces d’un manifeste du racontage

Fil rouge et fond noir : une rose, un racontage

Je ne reprends pas ici l’article publié dans la revue Argos qu’on peut lire à cette adresse: http://martin-ritman-biblio.blogspot.fr/2012/11/la-petite-marchande-dimpossible-eva-au.html, mais je tente une relecture (le texte de l’album est en fin de billet)… Le fond noir ou la litanie de la nuit Il y aurait dans cet album un ange baudelairien de la nuit : petite … Continuer la lecture de Fil rouge et fond noir : une rose, un racontage

Philippe Corentin, le racontage comme un théâtre de voix masquées…

Difficile de considérer dans son ensemble l’oeuvre de Philippe Corentin. On peut dorénavant consulter le dossier de la Revue des livres pour enfants (http://lajoieparleslivres.bnf.fr/masc/integration/JOIE/statique/pages/13_documents/revues/sommaire266.pdf).      On s’essaie ici à une tentative restreinte qui voudrait toutefois viser la force poétique d’une telle oeuvre. Soit six albums qu’on pourrait classer deux par deux : 1. Le livre dans tous … Continuer la lecture de Philippe Corentin, le racontage comme un théâtre de voix masquées…

Le racontage ou l’égalité dans la lecture

Mondo de Tony Gatlif | avec Ovidiu Balan, Philippe Petit, Schala Aalam, Pierrette Fesch, Jerry Smith, etc.  Mondo de Toni Gatlif   La nouvelle de le Clézio offre une scène de lecture explicite. La voici : A l’extrémité du jardin, il y avait un kiosque à journaux. Mondo s’arrêtait et choisissait un illustré. Il hésitait entre … Continuer la lecture de Le racontage ou l’égalité dans la lecture

Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo : le 11 février 2016

NB : avant cette annonce, je voudrais signaler la « Comète 11 : Avec les classiques étrangers pour tous (éditions MEMO) – Les poèmes font la voix dans la voix » dans Poétique de la voix Le racontage de la maternelle à l’université (p. 255-257): http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45611 Du désir de livre à l’atelier MeMo Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo le … Continuer la lecture de Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo : le 11 février 2016

Histoires de famille : filiation, transmission, réinvention ? (court compte rendu)

Ci-dessous le compte rendu d’un colloque récent réalisé par Sun Nyeo KIM, doctorante à Paris 3 Sorbonne nouvelle : Le colloque Histoires de famille : filiation, transmission, réinvention ? a eu lieu pour examiner la manière de représenter la vie de famille et les liens familiaux dans et par la littérature de jeunesse : une journée en anglais le … Continuer la lecture de Histoires de famille : filiation, transmission, réinvention ? (court compte rendu)

Les albums : une expérience de lecture

Voilà un travail de synthèse alors même que le séminaire n’est pas terminé mais comme bien des problèmes ont vu le jour et ont engagé chaque participant à les formuler à sa manière dans sa situation propre, il est un témoin précieux de la dynamique ouverte par nos travaux. Ce travail de Coline Rosdahl est … Continuer la lecture de Les albums : une expérience de lecture

Avec Gisèle Pineau – Trois générations de femmes en relation

Avec Un Papillon dans la cité (Sépia, 1997), Gisèle Pineau interroge la relation de la métropole à la Guadeloupe et d’une génération à l’autre. Son écriture qu’il s’agirait de faire vivre, c’est-à-dire d’accompagner jusque dans la classe de littérature, de géographie, d’histoire et jusque dans la vie des élèves de partout, met à vif une … Continuer la lecture de Avec Gisèle Pineau – Trois générations de femmes en relation