Programme du séminaire M2 Littérature de jeunesse en FLE

Serge Martin

Séminaire M2 : N9TC04

 Master 2 Didactique des langues et du FLE, Sorbonne nouvelle Paris 3

Littérature de jeunesse et FLE/S : poétique et didactique du racontage

Nom et prénom de l’enseignant : MARTIN Serge, Professeur, serge.martin@univ-paris3.fr

Objectifs et contenu

– Concevoir les enjeux et la place de la littérature de jeunesse dans l’enseignement/apprentissage en FLES ;

– Montrer l’intérêt de cette production éditoriale dans la formation en langue et culture étrangères ;

– Découvrir un répertoire d’albums et de romans classiques et contemporains de divers horizons en littérature de jeunesse ;

– Privilégier un corpus de récits de voyage où l’écriture et souvent le dessin mêlent espace et histoire ;

– Proposer des accompagnements didactiques en FLES en réalisant soi-même quelques carnets-albums.

 

Programmation :

  1. L’album : les mouvements du racontage (La Grande Panthère noire)
  2. Louis Joos et Rascal : le fil rouge du racontage
  3. Tomi Ungerer : la force du racontage d’une langue à l’autre (séance assurée par SunNyeo KIM, doctorante)
  4. Marjane Satrapi : Persepolis une ethnobiographie
  5. L’atlas : le racontage comme archéologie et cartographie (François Place)
  6. L’atlas (suite)
  7. L’atlas (suite)
  8. Gisèle Pineau : trois générations de femmes fortes
  9. Le Clézio, Michaux : passage de racontage
  10. Michel Chaillou : le phrasé du romanesque
  11. Poétique et didactique du racontage (1)
  12. Poétique et didactique du racontage (2)

 

Œuvres littéraires au programme :

Joos Louis, Rascal, Oregon, Pastel, 1993

Joos Louis, Rascal, Escales, Pastel, Carnet de croquis, 1992.

Joos Louis, Rascal, Eva ou le pays des fleurs, Pastel, 1994.

Le Clézio J.-M.-G., Mydriase suivi de Vers les icebergs, Mercure de France, 2014.

François Paul, Butel Lucile, La Grande Panthère noire, Flammarion, Père Castor, 1968.

Chaillou Michel, La Vindicte du sourd, Gallimard, folio junior, 2000.

Pineau Gisèle, Un Papillon dans la cité, Sepia, 1992.

Place François, Les Derniers Géants, Casterman, 1992, rééd. 2008.

Place François, Atlas des géographes d’Orbae (trilogie), Tome 1 : Du pays des amazones aux îles Indigo, Casterman, 1996.

Place François, Atlas des géographes d’Orbae (trilogie), Tome 2 : Du pays de Jade à l’Île Quinookta, Casterman, 1998.

Place François, Atlas des géographes d’Orbae (trilogie), Tome 3 : De la Rivière rouge au pays des Zizotls, Casterman, 2000.

Ungerer Tomi, Les Trois Brigands, l’école des loisirs, 1968.

Satrapi Marjane, Persepolis, L’Association, 2003.

 

Œuvres critiques au programme :

Butor Michel, « Lectures de l’enfance » dans Répertoire III, Paris, Minuit, 1968, p. 259-262.

Freud Sigmund, L’inquiétante étrangeté et autres essais, Paris, Gallimard, 1985.

Marin Louis, « Préface-image : le frontispice des contes-de-Perrault » dans Europe n° 739-740, nov./déc. 1990, p. 114-122. Voir également du même: Le Récit est un piège, Paris, Minuit, 1978 ; Des Pouvoirs de l’image. Gloses, Paris, Seuil, 1993.

Martin Marie-Claire et Martin Serge, Quelle Littérature pour la jeunesse ?, Paris, Klincksieck, « 50 questions », 2009.

Martin Serge, Le Racontage, Poétique et didactique de la voix en littérature de jeunesse de la maternelle à l’Université, L’Harmattan, Enfance et langage, 2014.

Martin Serge (dir.), Ici et ailleurs avec François Place, L’Atelier du grand tétras, Résonance générale-les essais, 2012.

Martin Serge (dir.), Strenae n° 5 (« Les fables de la voix en littérature enfantine »), septembre 2013, revue en ligne, URL : http://strenae.revues.org/953

Martin Serge et Païni Philippe, « Présentation. Ces choses qui sont dans la voix », Le Français aujourd’hui 3/2005 (n° 150, « Voix. Oralité de l’écriture »), p. 5-6.

Meschonnic Henri, Vivre poème, Liancourt/Reims, éd. Dumerchez, 2006.

 

Modalités d’évaluation :

Rédaction d’un dossier didactique et critique accompagnant un choix de pages des carnets-albums réalisés dans le cadre du séminaire en deux temps : fin de la séance 7 (envoi d’un brouillon du dossier) puis fin de la séance 12 (envoi du dossier définitif).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *