Archives de catégorie : 0. Actualités

Rencontre à la librairie des éditeurs associés le 9/11/2017

Le 9 novembre 2017, dans le cadre du cours N9TC04, à la librairie des éditeurs associés – 11, rue de Médicis, Paris 5e (http://lesediteursassocies.com/webshop/la-librairie-galerie), les étudiants rencontreront Brigitte Cazeaux qui anime les éditions Points de suspension (voir le lien ci-dessous) et (en attente)

Rendez-vous dans la librairie à partir de 13H. jusqu’à 15H.

Présentation

Soutenance de thèse : Tomi Ungerer

Sun Nyeo KIM soutiendra sa thèse de doctorat à l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3 le 5 octobre 2017 à 14h à la Maison de la recherche  (4, rue des Irlandais, Paris 5e).

TOMI UNGERER : L’ŒIL ET L’ŒUVRE

Poétique des albums d’un raconteur double

Thèse dirigée par Serge MARTIN

Nombre de pages de la thèse : 392 pages + le cahier des illustrations (52 pages)

Membres du Jury :

Madame Laure HIMY-PIERI, Maître de conférence habilitée à diriger des recherches, Université Caen Normandie

Monsieur Olivier LUMBROSO, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

Monsieur Serge MARTIN, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3

Madame Nathalie PRINCE, Professeur, Université du Maine

Madame Thérèse WILLER, Docteur et Conservatrice du patrimoine, directrice du musée Tomi Ungerer

Malika Ferdjoukh à la Maison de la recherche de la Sorbonne nouvelle le 16 novembre

Dans le cadre de la journée d’études « Expériences d’écoute » (experiences-decoute-affichette), Serge Martin recevra Malika Ferdjoukh à la Maison de la recherche, 4, rue des Irlandais le 16 novembre à 11H.

Malika Ferdjoukh

http://loiseaulire.hautetfort.com/archive/2011/04/12/rencontre-avec-malika-ferdjoukh.html
http://loiseaulire.hautetfort.com/archive/2011/04/12/rencontre-avec-malika-ferdjoukh.html

Malika Ferdjoukh est née en 1957 à Bougie en Algérie. Ce qui explique le « h » final à son nom (quand on l’oublie, elle a horreur de ça !), et sa collection de chandelles. Elle vit à Paris depuis sa petite enfance.

Elle a séché quelques films à la Cinémathèque pour suivre des cours à la Sorbonne. On peut dire qu’elle est incollable sur le cinéma américain, ses dialogues fameux et ses distributions pléthoriques, du western au polar noir, mais son genre adoré.

Ses titres disponibles à l’école des loisirs : http://www.ecoledesloisirs.fr/auteur/malika-ferdjoukh

chez Gallimard : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Auteur/Malika-Ferdjoukh

Je conseille de lire ce très long article autour de ses premiers livres jusqu’aux Quatre soeurs (2003) repris en BD (2010) : https://strenae.revues.org/977

https://mesexperiencesautourdeslivres.wordpress.com/2014/09/17/quatre-soeurs-enid-tome-1-malika-ferdjoukh-cati-baur/
https://mesexperiencesautourdeslivres.wordpress.com/2014/09/17/quatre-soeurs-enid-tome-1-malika-ferdjoukh-cati-baur/

 

Nathalie Parain (1897-1958)

Un très bon billet sur l’oeuvre magistrale de Nathalie Parrain ici : https://fslavesbdl.hypotheses.org/757

Voir aussi l’EXPOSITION DU 13 AVRIL AU 30 JUIN 2016

Bibliothèque  17 RUE SORBIER
75020 PARISx274_dc47-jeux-en-images

Une exposition en partenariat avec les éditions MeMo et le fonds patrimonial Heure Joyeuse.

A l’occasion de ses 80 ans, la bibliothèque Sorbier souhaite rendre hommage à Nathalie Parain (1897-1958), grande illustratrice jeunesse de la première moitié du XXe siècle. Natalia Tchelpanova fait ses classes aux Ateliers d’Etat de Moscou, et, avec d’autres artistes, s’occupe d’affiches, d’éducation et de livres pour la jeunesse. Elle s’installe en France après son mariage avec le philosophe français Brice Parain. Nathalie Parain rencontre alors Paul Faucher, qui mûrit un projet de collection de livres pour enfant aux éditions Flammarion. Pour Paul Faucher, l’image devait devenir un langage à part entière, et le jeu était un élément essentiel au bon développement de l’enfant. En 1931, Nathalie Parain publie ses premiers albums dans la collection du Père Castor qui encouragent les plus jeunes à une démarche créatrice par le jeu, le pliage, le découpage et le collage. Ses influences de la mouvance constructiviste sont bien présentes dans ses illustrations. Elle marque définitivement de sa modernité l’édition jeunesse, par la composition de ses pages, l’utilisation des aplats de couleur ou encore ses formes simplifiées, issues de la géométrie.

 

La chanson dans la littérature d’enfance et de jeunesse (appel à communication)

Appel à contribution

La chanson dans la littérature d’enfance et de jeunesse

Arras, 13-14 octobre 2016

Université d’Artois, Textes et Cultures, Centre Robinson

Si la chanson n’est pas spécifiquement adressée aux enfants, elle reste un mode d’expression qui accompagne l’enfance à travers les berceuses, les comptines, les formulettes et tout un répertoire où se mêlent folklore, tradition et œuvres plus contemporaines. Elle participe, comme le rappelle Anne H. Bustarret, du développement de l’enfant en sollicitant sa voix mais aussi son corps. Inscrite dans la culture de l’enfance, elle relève de l’oralité et précède en cela l’accès à la littérature, sans pour autant en être exclue.

Continuer la lecture de La chanson dans la littérature d’enfance et de jeunesse (appel à communication)

Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo : le 11 février 2016

NB : avant cette annonce, je voudrais signaler la « Comète 11 : Avec les classiques étrangers pour tous (éditions MEMO) – Les poèmes font la voix dans la voix » dans Poétique de la voix Le racontage de la maternelle à l’université (p. 255-257): http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=45611

Du désir de livre à l’atelier MeMo Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo le jeudi 11 février 2016 de 9 heures à 17 heures Maison des Sciences de l’Homme (MSH) Amphithéâtre 219 – 4, rue Ledru. Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) Arrêt de tram : Universités. Journée organisée par le Master Création éditoriale des littératures générales et de jeunesse (CELGJ). Coorganisatrices Viviane Alary et Nelly Chabrol Gagne Continuer la lecture de Journée d’étude consacrée à la maison d’édition MeMo : le 11 février 2016

Regards sur la critique de la littérature pour la jeunesse

Colloque – 5 et 6 novembre 2015 (Paris)
La Revue des livres pour enfants a 50 ans :
regards sur la critique de la littérature pour la jeunesse


Colloque international organisé par la Bibliothèque nationale de France / Centre national de la littérature pour la jeunesse et l’Université Sorbonne Paris Cité, avec le soutien de l’Association française de recherche sur les livres et objets culturels de l’enfance (Afreloce).
A l’heure où la littérature pour la jeunesse continue, plus que jamais, à être l’objet de discours et de propos qui l’instrumentalisent au gré des débats politiques et sociétaux, il ne semble pas inutile, de reposer la question de la critique selon des approches croisées. Ce colloque sera l’occasion, dans une perspective internationale et notamment européenne, de retracer l’histoire de la critique de la littérature pour la jeunesse et de s’interroger sur la diversité de ses formes, de ses fonctions et de ses acteurs aux XXe et XXIe siècles. La Revue des livres pour enfants, qui lui fait la plus large place, témoigne de la pérennité et de la vitalité d’une discipline plus que jamais nécessaire.

>> programme

Georges Lemoine : rencontre le 19 novembre à la BNF

Les Visiteurs du soir
Rencontre avec Georges Lemoine, auteur et illustrateur

Rencontre le jeudi 19 novembre 2015 de 18h à 20h

Georges Lemoine est né en 1935 à Rouen. Illustrateur, dessinateur et auteur, il est l’une des plus grandes figures de la littérature destinée à la jeunesse. Son style se caractérise par ses dessins poétiques et sensibles au crayon et à l’aquarelle, aux couleurs douces et à la luminosité recherchée. Il vient de faire don à la Bibliothèque nationale de France d’un ensemble de 230 carnets réalisés entre 1956 et nos jours, compagnons et témoins d’une vie d’artiste.
Ce don exceptionnel fera l’objet d’une exposition en galerie des donateurs au Printemps 2016.
La rencontre sera suivie d’une signature 
>> Accès gratuit sur inscription : 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr